Les pieds

MIEUX CONNAÎTRE VOS PIEDS

Dans un premier temps, la discipline de bootfitting demande une très grande connaissance du pied. En effet, toutes les personnes ont des pieds différents les uns des autres. Il faut aussi savoir, qu’en moyenne une personne marche entre 8000 à 12000 pas par jour. Si on prend cette information en compte, alors nous pouvons en conclure, que dans une vie nous parcourons l’équivalent de 4 fois le tour du monde. De plus, le talon est la partie amortissante du pied et est capable de supporter 2 à 4 fois le poids du corps.

QU’EST-CE QU’UN PIED ?

Le pied, rattaché à la jambe par l’articulation de la cheville, remplit deux fonctions. Porter le poids du skieur et permettre un mouvement dynamique. Grâce aux perceptions proprioceptives, les pieds enregistrent les informations provenant du sol et les transmets au cerveau. Les pieds sont tous différents par leur forme, leur mouvement et leur pression.

Un pied est :

  • Unique : Votre pied a sa propre morphologie (taille, volume, forme). On parle communément de pied normal, pied creux ou pied plat mais il existe une infinité de combinaisons entre taille, volume et forme. Il laisse une empreinte absolument unique au monde.
  • Sensible : Vos pieds vous portent au quotidien. Ce sont de véritables capteurs qui vont avoir une action bonne ou néfaste dans tout votre corps.
  • Vivant : Votre pied a un comportement unique. Il réagit constamment en fonction des sollicitations. Pendant une course à pied, il peut dans certains cas s’allonger de 1,5 cm.
  • Évolutif : Votre pied évolue au cours de votre vie. A 30 ans, vous n’aurez plus le pied que vous aviez à 20 ans… Votre pied s’adapte à votre corps dans son fonctionnement naturel.
  • Complexe : Votre pied comporte 28 os (soit pour les deux pieds, le quart du squelette), 16 articulations, 107 ligaments et 27 muscles. Dès que ses forces musculaires diminuent, votre pied a tendance à s’affaisser, se déformer et moins absorber les ondes de chocs.
  • Votre base : Votre pied est la base de votre corps, c’est sur quelques cm2 que se reporte tout votre poids. Votre pied a un rôle de stabilisateur, d’amortisseur et de propulseur. Il est donc un vecteur primordial pour le maintien de l’équilibre et le bien-être de votre corps.

A CHACUN SON PIED 

Les pieds ont un rôle très important dans notre corps. En effet, ce sont eux qui constituent la base de tout notre corps et qui sont soumis à notre poids. Aujourd’hui, on reconnaît trois types de pieds différents  avec des problématiques différentes. Voici les trois différents types de pieds.

Sauriez-vous reconnaître le vôtre ? 

les trois types de pieds bootfitting
Les 3 types de pieds

Le pied plat à voûte plantaire basse : mouvement pronateur

Le pied plat est un profil complexe avec très souvent une forte déformation du pied. Lors de la flexion, le pied plat à tendance à rentrer vers l’intérieur et se relève vers l’extérieur. La forme générale du pied plat est plutôt rectangulaire avec un avant pied relativement large voire extra large. De plus, le talon est rond avec un tendon d’Achille très peu apparent. Enfin, la charpente musculaire du pied plat est souple, les muscles plantaires sont plus détendus que pour un pied normal. 

Par conséquent, un skieur avec un pied plat peut ressentir de fortes douleurs sur la malléole interne et naviculaire. Également, la voûte plantaire qui est quasiment inexistante, peut être sensible ce qui peut entraîner des crampes. Enfin, des douleurs sur la bordure externe du pied peuvent se faire ressentir. 

Le pied normal à voûte plantaire medium : mouvement classique

Le pied normal est le pied le plus facile à chausser. À l’appui, il est caractérisé par une forme de point d’interrogation. Le pied normal est plus ou moins stable et peut devenir complexe lorsque certains os se délogent de leur place. Il est assez facile de reconnaître un pied normal. En effet, celui-ci possède un talon fin avec un tendon d’Achille saillant et étroit. Également le pied normal à une cheville fine avec des malléoles internes et externes saillantes. Enfin, la charpente musculaire est homogène avec une voûte interne bien formée, flexible et tonique. 

Le pied creux à voûte plantaire haute : mouvement supinateur

Le pied creux est caractérisé par une absence d’appui médio pied. Par conséquent, cela entraîne des sur-pressions au niveau du talon et des métatarses. De plus, le “coup de pied” sera assez haut et donc compliqué à chausser avec des chaussures de ski traditionnelles. Enfin, il existe 3 profils de pied creux, et dans sa version la plus forte, il peut y avoir une rétractation des phalanges jusqu’à finir par se marcher sur les ongles. Le pied creux est rigide avec une faible surface d’appui et les muscles sont en tension constante. De plus, les voûtes internes et externes sont très toniques. Enfin, des orteils en griffes peuvent entraîner un hyper appui sous les têtes métatarsiennes ou éventuellement un appui sur la cage à orteils. 

Cependant, le pied creux peut engendrer quelques pathologies. En effet, des brûlures sous l’avant pied peuvent se faire ressentir mais également des douleurs au niveau des malléoles dans la chaussure de ski. Enfin, le pied peut avoir froid dû à la compression vasculaire. 

LES 3 FORMES D’ORTEILS

Aujourd’hui, pour toucher le maximum de personnes, les marques de chaussures de ski sont capables de proposer différents volumes de chaussures. La légende qu’une marque est plutôt large, plutôt étroite, plutôt rigide, plutôt froide n’est plus d’actualité. Et c’est pour cela aussi qu’ils ont pris en compte un détail important, la boîte à orteils. En effet, aujourd’hui il existe, encore, 3 formes d’orteils.

les morphologies du pied bootfitting
Les 3 formes d’orteils
  • Le pied grec : Environ 23% de la population. Il est caractérisé par un second orteil plus long que le premier.
  • Le pied égyptien : Environ 50% de la population. Il est reconnaissable car le premier orteil sera le plus long et les autres vont suivre cette progressivité.
  • Le pied carré : Environ 27% de la population. Il est facilement visible car tous les orteils sont au même niveau.

LA BONNE POINTURE DE CHAUSSURE

Il est toujours difficile de définir sa bonne pointure, car le plus gros de la population parle de sa pointure chaussure et non pied. Ce qui crée une différence. Surtout en fonction du type de chaussure de ville que l’on porte. Lorsque l’on regarde l’étiquette de nos chaussures, on remarquera qu’il existe 4 types de « sizing » :

Choisir la bonne taille pour des chaussures de ski
Les types de pointure pour des chaussures de ski
  • Le point « EURO »  : Qui considère qu’un point équivaut a 6.66mm. Il suffira de multiplier la longueur pied en mm et de la diviser par le point.
  • Le point « UK » : Nous parlerons d’un point équivalent a 1/3 de inch (8.46mm)
  • Le point « US » : La même norme que les anglais, mais ils ont décidé de créer un décalage de – 2.116mm.
  • Le point « JPN » (Japan) : le plus facile ! On parle en centimètres !

LES DIFFÉRENTS MOUVEMENTS DE PIEDS

En fonction des profil des pieds et des jambes, il existe différents mouvements de pieds. Plus haut, nous avons défini les trois types de pieds, et pour chacun d’entre eux, un mouvement correspond au type de pied.

pied avec un mouvement pronateur

Le mouvement pronateur ou la pronation :

Ce mouvement entraine un affaissement de la voûte plantaire. Les points sensibles seront les malléoles, naviculaire et le 5ème métatarse.

les pieds avec mouvement neutre

Le mouvement classique ou neutre :

Sur ce mouvement, nous allons retrouver un pied stable. La zone sensible principale, sera la face externe et surtout le 5ème métatarse lors de la flexion.

les pieds avec un mouvement supinateur

Le mouvement supinateur ou la supination :

Ce mouvement correspond à un pied stable dans une chaussure de ski. Toute fois, le coup de pied, les métatarses et le talon seront des zones auxquelles il faudra faire bien attention.

Afin d’obtenir le meilleur résultat pour un chaussage idéal, il est important d’aligner le centre de la rotule dans l’axe de l’astragale et du second orteil. Cela ne pourra s’obtenir qu’avec une semelle sur mesure.

Maintenant que nous avons vu a quoi ressemble un pied et quelles sont ses caractéristiques. Parlons maintenant de ce qui va créer la contrainte : La chaussure de ski !

Search

juillet 2021

  • L 12
  • M 12
  • M 12
  • J 12
  • V 12
  • S 12
  • D 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

août 2021

  • L 12
  • M 12
  • M 12
  • J 12
  • V 12
  • S 12
  • D 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
0 Adults
0 Children
Pets
Size
Price

Compare listings

Compare